"Les Billets fous de Luce Caggini"

2010


Confession du Printemps cagoulé des poltrons de la toile

Printemps 2010,

Un blog est assez souvent une confession à visage couvert, un "sans papiers" courageux, sans signature ,sous pseudo,

C'est surtout un compromis entre paraitre et être sans se montrer à nu.

Mais, voilà, ils se dévoilent comme vers de terre , ils s'agitent , c'est là pour eux le purgatoire , car ils veulent entrer dans la légende en bloquant les ouvertures .Seraient-ce des haineux, sillonnant les murailles méandreuses des zones obscures? Transportant leur pouvoir de destruction , pontifiants, savants, citant les textes grecs, éructant leur pseudo littérature tout en croyant écrire ?confondant critique littéraire et crachoirs à virus?

 

ÇA , c'est quand on a la chance de ne pas tomber sur des mots orduriers que l'encapuchonné se permet .

He bien! tout cela ne sert de rien car, au détours d' une virée sur le net ou sur une feuille de chou, le voila avec ses yeux glauques, sa face enfarinée et clac ! foutu, le tchador.

 

Les autres bloggers , ceux qui ont un nom affiché, ont droit à notre respect ;o n jettera les autres orties , symboliquement parlant , bien sur .


28/04/2010
1 Poster un commentaire

Nabokov-Assouline-un jardin extraordinaire -

Généralement , on est incité à parler de l 'auteur que P..Assouline met en scène, mais cet article est un jardin extraordinaire dans la mortifère artificielle ressuscitation des auteurs morts ou oubliés que l ' on peut lire un peu partout dans le gigantesque arrondissement des lettres du troisième type de romanciers aussi savants qu 'ennuyeux.

Pierre Assouline est un passeur du monde des Lettres ,généreusement armé du savoir et de la matière pour être vivant et porteur de la bonne nouvelle .

Dans un élan de modestie partagé entre la réaction d' écrire et le pitoyable trouée de la page blanche,je me dis que le meilleur moyen du lecteur de P.Assouline est de modérer l 'ankylose de la panne sèche, de s'activer sur son prie-Dieu avec emballement et tempérance avant d e se livrer en toute simplicité à ce menuet des jeux de la littérature .


25/04/2010
0 Poster un commentaire

Seiji Ozawa-Stomu Yamash'ta,-leJapon,-La pierre sanukite- Kazushi Ono,

Seiji Ozawa-Stomu Yamash'ta,-leJapon,-La pierre sanukite- Kazushi Ono,

 

le meilleur arrive du Japon,musicalement , sagement , passionnément .

 

Le chef d'orchestre japonais Seiji Ozawa à l'Académie des Beaux-Arts, en qualité de "membre associé étranger", lors d'une cérémonie publique à l'Institut de France à Paris.

 

L'abbaye cistercienne du Thoronet (Var) accueillera cet été un choeur de moines bouddhistes du temple japonais Daitoku-ji qui seront les premiers à sortir de ce sanctuaire zen fermé au monde extérieur depuis sa fondation en 1319, selon les organisateurs. Quatre moines du Daitoku-ji psalmodieront le "shômyô" (déclamation de sutras) de leur temple chef de file de l'école Rinzai, caractérisé par une note tenue à la différence de celui développé par les écoles Tendai et Shingon plus connues en Occident. Une flûte "shakuhachi" les soutiendra ainsi que les sons cristallins des pierres "sanukite" de Stomu, semblables à celles qu'utilisaient les premiers moines bouddhistes avant l'introduction du bronze.Les moines seront accompagnés du percussionniste Stomu Yamash'ta qui jouera sur des pierres volcaniques venues spécialement du Japon,

 

La pierre sanukite , La pierre sanukite vient de Sanuki, dans l'île de Shikoku au Japon merveilleux révélateur de la terre japonaise vénérée en qualité de pierre philosophale

A 62 ans, Stomu Yamash'ta, qui a pris conscience qu'il était "une partie du néant, du long voyage", vit entre les montagnes au nord de Kyoto et son temple, avec quelques incursions dans des salles de concerts. En 1978, en quête de spiritualité, il se retire au Japon pour étudier la musique bouddhiste. Grâce au physicien Hitoshi Maeda, il découvre la pierre "sanukite", roche volcanique de la région de Kanayama dans l'île de Shikoku. Depuis plus de vingt ans, il l'étudie et crée des instruments avec ce matériau (gong, xylophone, cloche...). Avec ces instruments-sculptures dont les so


24/04/2010
0 Poster un commentaire

Salut les Terriens 3 avril Pâques




Salut les Terriens


Honte au pseudo - humoriste qui ne sait pas faire de différence entre humour et mauvais gout , entre humour et indécence , entre tenue , respect de soi -même entre tenue et obscénité entre tenue et attitude abjecte .


Nous aimons les clowns ceux qui font rire nos enfants .Celui - là nous le mettrons dans un placard sans naphtaline, où il tombera en poussières .

Trop parlé de cet épagneul triste .


Sœur Anne-Marie fut le sourire de l 'ange qui a sauvé l ' image de Ardisson .Il faudrait avoir son calme et son attitude de non- jugement , mais pour cela il faut faire disparaitre de la pellicule les énergumènes qui dénaturent la profession d' humoriste ,ou aller vivre chez les Touaregs , à 5000 mille km de notre univers où trainent des ordures sur nos écrans .



04/04/2010
0 Poster un commentaire

Un état sans état d' âme

Lu dans le  Nouvel Obs  ce matin

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20100215.OBS6962/le_plus_vieux_condamne_a_mort_decede_de_causes_naturell.html

 

 

Un grand malaise me prend à la gorge. Un mot jaillit : marasme  d'' un système proche du terrible mot " barbare "et "gâchis"

 

Oui Viva Leroy Nash est un tueur, oui, c 'est un récidiviste, oui c'est un braqueur, oui ,c'est un mauvais. . Oui! trente six mille fois oui.

Quatre -vingt années en prison .le doyen des condamnés à mort aux États-Unis.

Quel oubli ! dirai-je avec  le détestable sentiment de me trouver si pauvre en argument de justice.

 Droits d' un homme à moisir pour ce donneur de leçons , cet état américain !

Quel parc à bestiaux aurait une vision différente que celle d'être aux fers et réduire un être à n 'être plus qu' un tas de chair ?

"' Vieux cow-boy" a dit de lui son avocat qui s'était pris d ' affection pour lui .

Le doyen des condamnés à mort vient de donner un sérieux coup de talon au premier état le plus puissant du monde .

 


15/02/2010
3 Poster un commentaire

Le sacre d'un grand artiste au Grand Palais - Boltansky ou l 'art d es pendouilles

 

 

Comment définissez-vous votre travail ?
C. Boltanski. - Je dirais que mon activité consiste à poser des questions par l'intermédiaire de moyens visuels ou par des sensations. Il existe deux types d'art : celui qui parle de l'art lui-même, de son fonctionnement. Et il y a celui qui parle de la vie. Moi, je suis de ce côté-là.

 

Parce que je suis une vaniteuse du mot Art , dansant et caracolant avec les mots et les formes, engagée dans un art inadapté de sang mêlé du coeur et de l'' âme .

Je ne vois dans les montage de carcasses de bougies de Monsieur Boltansky, que médiocres réalisations sans autre intérêt que celui de vénérer les murs et les innombrables vertus du mot : faillite , pirate dans l 'art de ne rien avoir à dire . Du vent dans les mots.

 

Il suffirait donc de se montrer dans un magasin de hardes , étendues en panneaux ou en tas pour être un artiste ?

Maniabilité des mots qui deviennent des atouts rachitiques pour un personnage en panne de magie créative.

Muette devant ces chiffonneries . Des couleurs égarées dans un non -happening parisien.

 

 

Dans le grand art des Pendouilles, Boltansky est un grand  de la société actuelle .

,


19/01/2010
0 Poster un commentaire

Van Ghog savait –il s’ il était moderne ?et Miro ?, et Picasso ?

 

 

 

enfant-chinois.jpg

 

Après que cet article  ait été  lu  sur  mon  blog  5145   fois, il  a  été  malencontreusement  effacé, je le remets en scène , bien qu ' il ait été soumis la première fois en 2007 sur ce même blog. Donc,  aux  trente ans  de métier, je modifie  avec  "aux 33 ans  de .....

 

 

Art moderne ? Art contemporain ? Art d'avant -garde ?


Je suis un peu fatiguée après trente années de méditations ,d' acharnement au travail, solitaire du pinceau et de la spatule,avec des hauts et des bas , des très hauts et des très bas ,des expositions un peu partout ,dans des «  grandes galeries » des galeries de rien du tout , «  des halls de gare », des particuliers, des murs de prestige et des murs de poulailler, après avoir rêvé d' un croissant de lune à Jérusalem,et  rester en état d' émerveillement devant le sourire d' un bébé japonais, je suis excédée de voir défiler des articles savants de critiques d' art savants, qui ont les yeux du savoir, les mots du savoir, le cœur en bandoulière, bien arrimé, bien policé, ballonné de tous leurs parchemins , faire des choix,définir des catégories régir les goûts et les prix.


Van Ghog savait –il s' il était moderne ?

et Miro ?, et Picasso ?

Un peu usée après des années de méditations d’ acharnement au au travail, solitaire du pinceau et de la spatule, avec des hauts et des bas , des très hauts et des très bas, des expositions un peu partout , dans les   grandes galeries des galeries de rien du tout ,  des halls de gare ,  des particuliers, , des murs de prestige et des murs de poulailler.

 

 

Ne plus creuser  serait une anesthésie à contrat indéterminé. Ne jamais arrêter d‘aller au devant de tous les étonnements , les provoquer, les glisser dans mes veines,  tout bousiller pour savoir . 

 

Puiser à la source ……M’aventurer sur les chemins de la connaissance…..Je fais le souhait du don d’égarement .

 

 

 

 



Je continuerai à alimenter cette prétentieuse position,

 

Après tout ,je suis un peintre !

 

 


19/05/2019
0 Poster un commentaire

Réplique à tous ceux qui se sont répandus en larmes sur un match perdu de foot ball

 http://www.lemonde.fr/sport/article/2010/06/22/le-calvaire-des-bleus-prend-fin-sur-une-defaite-contre-l-afrique-du-sud_1377073_3242.html#ens_id=1371076

 

 

 

Un brigadier français du 1er Régiment de hussards

 

parachutistes de Tarbes a été tué vendredi en début de soirée

 

en Afghanistan par un tir indirect (mortier ou roquette) alors

 

qu'il se trouvait sur le poste de combat avancé Hutnik, dans la

 

vallée de Tagab en Kapissa.

 

Je n ai ni vu ni entendu la masse de pleureuses et de « fanas »s’arracher le visage parce que un pauvre gars a perdu sa vie .

N’était-ce qu ‘ une vie ?

 

Mon engagement,? La vie .

 

La Démocratie ? Oui , sans la guerre

 

Résolument partisane de l ‘artisterie de la vie sans un once de plus .

 

Moraliste ? Philosophe? Savante ? Non ,juste confiante dans le monde des hommes de gauche , des hommes de droite , du centre , du haut en bas et en travers qui sont par idéal dans le combat du peuple contre le pouvoir des traders et la comateuse société dont la paradigme est consumérisme .

Je reprends à mon compte le terme :

 « Une grande lessive est nécessaire.  »de Philippe Bilger mot que tous les français auraient pu  trouver tout seuls et crier par leur fenêtres , fussent elles dans le distingué 16e arrondissement de Paris ou dans les barres de tataouine – les sables.


23/06/2010
0 Poster un commentaire

Pompeuse de fric : Madame Boutin

"Mais je n'y peux rien, la loi est comme ça",

a- réaffirmé jeudi, en maintenant sa position,

Madame la pompeuse de fric et d'air .


Mis bout-à-bout les les demandes de retrait de la scène

politique de Madame Boutin, ont fini par fabricoter un

chapelet et Madame la Présidente du parti démocrate

chrétien aura bien besoin d' un prie -dieu pour

regagner une odeur de sainteté , malgré le soutien de

Madame Morano, l 'aboyeuse de service dont Jean

Miche Apathie n 'a pu endiguer le flot de caquetage

de poulette ..


Même combat?

Non, même collier autour du cou :"servir son pays ".

Mr Yves Jégo, parle même de mal ?

 genoux , Madame , et récitez tout ce que vous pouvez pour vous faire oublier par le nombre de gens qui ne sauront jamais ce que représentent 18 mille euros par mois.

Luc Chatel, un nom à retenir pour soutenir les abus


10/06/2010
0 Poster un commentaire

Mon Dieu, délivrez nous de Boutin

Pitié, délivrez- nous de cette madone de foi sonnante et trébuchante

déjà insoutenable sur les ondes et maintenant lourde à digérer


09/06/2010
0 Poster un commentaire

Un pendentif sans cou -TF1 à Mahmoud Ahmadinejad :


un pendentif sans cou

La France ,on l 'espère non représentée par Laurence Ferrari

a du se voiler une partie de la face pour échapper au malaise

d ' une provinciale prise du vertige de s'être prise pour une "en­voyée spéciale " de la fine fleur politique face à un Mahmoud Ah­madinejad à l 'esprit fin , que l ' on soutienne son option poli­tique ou pas .

A la question de la pauvrette :

Quelle est la solution pour Gaza ?

Mahmoud Ahmadinejad :

-" Pour moi,c'est clair, que chacun rentre chez soi, est-ce que Is­raël a existé auparavant?

Elle-toujours cliquetant des cils , réajustant son fichu blanc ,elle est marron , elle a une montagne en face et n 'a rien vu venir : -"C'est à dire que Israël n 'existe plus?"

Réitérant d' un air entendu:

-"Question simple : bombe nucléaire ?

Ahmadinejad :"absurde" !!

Madame Ferrari a été "exécutée " sans le savoir .



08/06/2010
0 Poster un commentaire

en réponse à P.BILGER à propos de Hortefeux

S'agissait-il vraiment d' être vieux jeu ?

Je lis sur le dictionnaire des synonymes :"vieux -jeu" :académique ,âgé etc ....

Ma génération est un peu la votre .

Même en tant qu 'artiste incompétente en droit et en lois,

je suis apte à être comprise et valide à comprendre les mots profé­rés par un ministre.

Le philtre des mots est des plus disséqués sur le net .

Malaises , compréhension sont deux alliages en prise directe avec le mot racisme .

Je sais peser et mener mes options sans être déferlante ni amné­sique , me direz vous que je suis vieux jeu?

Il reste un malaise d'importance .

D'un mot à l ' autre ,l 'agacement et le mot gloire du ministre est

l 'arme principale du "veni vedi vici ".

Mr Hortefeux n 'a rien vu , rien vaincu , il a été purement et sim­plement porté,terni par la muse de la marée noire du racisme .

La gloire de Monsieur le Ministre est en effet sinistre et le catas­trophique agent de la médiatisation de sa pensée spontanément prise en défaut de respect des maghrébins.


06/06/2010
0 Poster un commentaire

"Grandeur " selon J.Daniel se mue en noirceur selon la méprise du vocable "DIGNITÉ "


Les commentaires sur cet article édu Nouvel Obs étant



fermés , ...Y-aurait- il un quart de chance pour que ces

paroles arrivent à destination de Mr J.Daniel , , je le

saisirai.

"Voici donc venir les hommages attendus pour le

soixante-dixième anniversaire de la déclaration faite

le 18 juin par le général De Gaulle. "!!!


"Oui à la grandeur"!!!!!!!!!



-"Les mots que le fondateur de la France Libre a

prononcés ce jour là, sont ceux d'un prophète et d'un

chef. "....qui se révèlera être en Algérie le chef du

mensonge et l'oiseau de la mort aussi criminel vis à

vis des français importés sur le sol algérien, venus de

tous azimuts que des arabes nés sur le même sol.


Le fondateur de la France Libre sera le fondateur d'

une France abjecte , soutenu par une partie abjecte de

français ,le général haineux sera l ' homme qui a

poussé à l 'exil un millions de juifs, de francs-maçons

,de chrétiens , de musulmans,de gens d 'extrême

droite , d' extrême gauche ,des riches, des pauvres des

sémites, des antisémites., des héritiers des grandes

familles de France, (peu nombreux , il est vrai ) vers

une patrie -marâtre.

Aussi longtemps que le panégyrique du caîd de la

trahison aura la une , il y aura une voix de pie

d - noir

pour équilibrer la balance ds mérites et des

déshonneurs :celui de la trahison de la parole donnée,

en ce qui concerne un million de personnes nées de l

'autre coté de ma Méditerranée pour lesquelles, j ' ose

m 'avancer , la seule aristocratie est ailleurs que dans

l ' indignité d' un général haineux .


Quand à Mr Yehoshua Leibovitz, lui remettre les

idées au clair en lui souhaitant bonne chance d e

rétablir la paix dans un territoire malmené par des

faux arguments .



Votre discours , Monsieur Jean Daniel ne s'adresse

avec la même dérision et même l'humour qu ' un

amuseur public qu' à une partie des français, les

autres, nous les pied-noirs n'avions pas attendu le

bla-bla des " columnists "pour rester en liaison et

amitié avec leurs concitoyens d' origine arabe .




27/05/2010
0 Poster un commentaire

mon commentaire sur la duchesse potiron ferguson a été refusé

emonfigaro@lefigaro.fr
àlcaggini@gmail.com
date24 mai 2010 15:50
objetVotre message posté sur lefigaro.fr a été refusé
envoyé parfigprem-web1.sdv.fr

chouette alors!!



24/05/2010
0 Poster un commentaire

Sarah Ferguson , duchesse d'York,Princesse ou Potiron ?




Sarah Ferguson , duchesse d'York ,Princesse ou Potiron ?


Comme nous le rappelle Umberto E co "l 'Apocalypse de Jean est bifide et terrifiant."

.Aujourd ' hui nous vivons de manière écervelée par

les moyens de communication habituels nos terreurs

de la fin:

consumérisme irresponsable ,

Guerre de la drogue en Jamaïque : la capitale en état

de siège,

déraillement d'un train dans une région montagneuse

de l'est de la Chine touchée par des glissements de

terrain. ,

Palestiniens et Israéliens en conflits sanglants à perpète ,

Afghanistan qui ensevelit nos soldats ,

L'impact de la catastrophe pétrolière créée par BP

dans le Golfe du Mexique :

une dimension mondiale. 

En Louisiane, la marée noire monte , la colère aussi

et toujours la loi sur la burqua qui revient comme une rengaine .

Mais pour nous arracher un sourire méprisant ,

Madame Sarah Ferguson ,qui me fait penser à une

marque de pneu,duchessed' York ,

nous offre sur un plateau la caricature vivante d' une


société en partie déliquescente ,en monnayant 575.000

euros,, monnaie de singe pour empapaouter un gogo

qui va se payer le luxe éphémère de côtoyer une High

Society se faufilant par ailleurs sur des sentiers moins

encombrés .






24/05/2010
0 Poster un commentaire