"Les Billets fous de Luce Caggini"

2013


Anselm Kieffer -Art and Spirituality


04/01/2016
0 Poster un commentaire

Requiem de Verdi -Herbert von Karajan- La Scala de Milan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vais  éviter soigneusement  de  parler  de la  « magistrale  » direction d' orchestre  de  Herbert von Karajan , des voix  sublimes  qu 'il a dirigées  , du chœur  exceptionnel  de la Scala . Tout a été dit et redit .

 

J 'ai perçu dans l'interprétation de ce requiem le souffle du compositeur.

 

Explosion

 

Murmures des âmes

 

Entrevue des anges musiciens

 

Masse céleste en mouvance née d' un plafond de Tiepolo

 

Gloire en bleus

 

Rêve pour un vie nouvelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 


20/11/2013
0 Poster un commentaire

Après les cent premières page de « Naissance » Yann Moix

 

 

 

 

 

 

 

 

 IMG_2187.JPG

 

Un Havana blues chez Publicis aux Champs , et « Naissance » entre mes mains. J'attaque un roman dont je pressens la vie avant la vie sur terre ,avant la vie sous terre .

 

 

 

Je ne suis pas intéressée par les « Prix » ,
N accorde que peu d' importance à des équipes satisfaites d'elles mêmes
 Ne concède aucun « Prix » à une œuvre d' art, cependant une œuvre d' art a une valeur , celle de mon intérêt pour les mots, celle de la voracité de mes yeux à vouloir s'inviter chez les autres, celle de l 'enthousiasme de mon regard, ou de ma compréhension .

 

 

 Yann Moax :un patronyme malaxé de nougat avec l 'or des scythes une mixture de pâte à bois et de petites morts : plein la bouche, plein la gueule , gueule du Maure qui flotte sur le drapeau corse ; mâcher avec le comment et le pourquoi ; le temps est le héros de l'éjection du Moax , Le Maure .

 

J'en ai plein les yeux , Naissance me tombe dessus comme comme un tableau de Francis Bacon .    Roman... Rom.... Ror.... Or ….

 

 

 

 


15/11/2013
0 Poster un commentaire

Images et mirages entre l 'amant , la mère et l 'ami de Lune.

 

 

 

 

 

-Friedrich Nietzsche : « Dame et damoiseau ne donnent au jeu de dames que la moitié de la noix dans le cours de la conversation de Zarathoustra, donc cher ami lecteur , à toi de découvrir l 'autre moitié »

 

 

 

Un numéro de rare maîtrise donné à mon amie Lune. (F.Nietzsche  )

 

 

 

-Lune :J 'écris une vie qui a vécu pendant 20 ans avec un seul personnage .J 'écris la vie d' une mère qui 'a cessé de voir son fils partir sans jamais pouvoir l'attraper et reprendre ce fameux coup de fil tellement rigolo. J' écris un livre de femme déboussolée qui a continué à voyager , acheter des robes , se parfumer , mais toujours accompagnée de la même  arabesque "celle de ma mère".

 

 

 

David: Ma patiente mère eut vingt ans pour être enfin nourrie de ma mort et donner à sa vie un contre poison ,un art de tisser des brouillards de souvenir dans la lune et le soleil avec un grand moment de douleur et des voix du cœur portées par la pénible vision de m 'avoir vu sur mon lit de mort gémissant sur ma couche de douleur. Amant j'étais perdant son amant , me démenant comme un beau diable dont les immenses grandeurs n 'auraient été que ses petites amours de malheureux jeune homme pris dans les rets d' une passion sans autre arme que la beauté de la séduction .

 

 

 

Ma prime enfance a eu comme Noël féérique un cheval avec son amusant sulky, mais rien n 'était aussi divertissant que d'amuser la galerie en faisant le jeu du train qui fait le train avec des épingles à linge en bois toutes engrenées les unes dans les autres .

 

Ma mère me magnifiait pendant que mon père vivant dan la notion monétaire du «  combien tu valais  »  face à la fortune des amateurs de coma de la colonisation française en Algérie, lui donnait deux noms : un doux et un amer qui la lamina indûment à mon grand regret .

 

Mais à mon grand étonnement ma mère ne sut jamais montrer un commencement de révolte jusqu 'au jour fameux où elle décida de me mettre dans le grand établissement de la plus haute autorité ,avec de beaux jeunes gens de tous les pays , un divertissement entre sunnites et chiites je veux parler du Lycée Lakanal à Sceaux .C'est là dans une cour de jeux de garçons que je mutais du monde de jours heureux au monde des nuits d' enfer .

 

 

 

-Lune :Mais David tu es mort , tu ne peux plus animer nos inoubliables rigolades nous sommes séparés par le masque du rire , même dans mes rêves tu es un homme du ciel sans voix et sans couleur .…..

 

-David: Séparés autant sur terre par une remarquable nuée de mouches noires venues envahir mes mémoires de la terre. Maman donne à tes rêves le mot de maladie et tu seras enfin guérie.

 

 

 

 

 

- Friedrich Nietzsche -Un chant du Mont des Oliviers a déjà été émis par mon ami le Christ comme un cri d e douleur. Ma grande démission a été mon doute et mes hésitations avant de perdre la faculté de la maitrise de mes pensées .Mais ne le dis à personne car rien n'est jamais aussi doux qu ' un secret de philosophe animé d' une vision grégaire sans un sou de maturité en dehors de ses monstrueuses armes de séduction que sont ses vues démesurées sur les autres humains , donc , mène la danse avec ton agneau sacrifié même si tu as le cœur en mille morceaux .

 

 

- -Lune : Pourvu que je danse ? C'est ça ta parade ?

 

 

 

-Friedrich Nietzsche : Ma chère Lune , mon dernier soupir a été pareil à un chant d' oiseau avide de nouer chant et danse avec les âmes chéries qui entouraient ma céleste amante Lou , mon ardente passion , dont je n'ai jamais cesser de comparer les douceurs de son haleine à la nourriture des abeilles c'est à dire à l 'Or du Rhin.

 

Mais tu ne dois pas mendier à la vie ce qui ne t'appartient plus , si ce n 'est le chant du commencement de la fin de ta vie tournée vers le troisième menuet de Mozart, le plus beau , celui d' un charmant soleil sous le réel et rare engagement d' un ange musicien venu te dire les plus belles paroles de la terre , ton fils David.

 

 

 

Amen …... Et.... danse le troisième menuet en mi du même dièse que celui de Mozart avec ma muse , Lune, ...

 

 


11/11/2013
0 Poster un commentaire

Qu'est-ce- qu ' un maghrébin? Merci Monsieur Mohamed Harkoun


14/09/2013
0 Poster un commentaire

Où les mythes ont ils donc pris naissance ? Djalal - ud -Din Rumi

 

« Au-delà du « bien faire »

Et du « mal faire »

Existe un espace.

C’est là que je te rencontrerai.  »

Djalâl-ud-Dîn Rumi,

 

 

Où les  mythes  ont -ils donc pris naissance?

 

Données  du ciel en marche vers la terre?

Des mots auraient  péri  , sans vie , sans un seul son ?

Dans  les  dernières pa­roles   de ceux  qui mouraient quand l’ humanité s’est  éveillée au premier  de­gré de  conscience ?

Que pouvaient être ces dernières paroles ? Des interro­gations provenant de leur première angoisse métaphysique ?

Oui  , vous  allez dire que j’empiète sur  un  domaine où  quelques uns bien meilleurs que moi sont allés si loin que d'en parler me donne le frisson .

 C’est  ma manière à moi   de plonger avec le poète  mystique Djalâl-ud-Dîn Rumi, dans  un lieu  intraduisible ,  non géographique , uniquement  ou­vert  aux fous  de la vie  et  de la mort .

Dans un agenda pour partie mutant en magnifiques petits mutants depuis homo érèctus jusqu ' au numéro uno de la conscience dont le cas le plus unique fut l 'Homme du monde grec dont le discours ordonné a été de penser avec un cerveau d' homme moderne .

 

Mythe ?

Comme une envie d'amonceler des rêves à des réalités dont une montagne de petites cruautés encombre l ' organe de la vue sans lui laisser la vision  enchantée du vertueux mot vie uni à la joie de vivre sans jamais craindre la mort?

Alors  l'être mythique serait un être compromis entre un vivant et un mort ; dans cet espace indéfini dont le monde réel ne peut se prévaloir et dont à ma connaissance personne ne pourrait entrer sinon à être déjà un peu poète .

Mon ami Frédéric Nietzsche me parle à sa manière, vient vers moi avec vie mais sans le son donc avec la puissance de la pensée soumise à l 'amitié d' un ciel qui s' avoue musical et doté de tonnerres et de couleurs mais muet et sourd quand les amis cherokees mènent leurs danses comme les ours de Mongolie .

Le mythe s' envole et revient avec les hommes et les mortels du 21 ème siècle sans jamais perdre un seul de leur pouvoir de vérité ou de mensonge .

Mais les combats les plus rudes marient fumées et vanités uniquement en va­riant du plus grand au plus petit sonneur de cloches depuis une source angé­lique de minuscules asthmatiques magiciens joyeux et bavards comme les pies du ciel .

Donc mythe ou pas ; nous sommes les manipulateurs de nos pensées sans en avoir le contrôle total car l 'esprit est un consommateur de je et de soi dans la plus parfaite ignorance .

 

 


22/07/2013
0 Poster un commentaire

Sur la terre comme au ciel « Mariage pour tous » est à l 'étude.

 

 

 

Échanges entre Antoni, l 'homme de ma vie et Friedrich Nietzsche l'homme dont je ne peux me passer.

 

-Antoni

Maintenant que je me prépare à magnifier ma vie avec un homme de même goût que le mien pour les jeunes hommes de mon âge même mon ami Friedrich Nietzshe argumente  entrant dans l 'arène du magic circus pour mener un marginal combat contre le mariage pour tous.

 

-Friedrich

On a dansé pas à pas sur un mode à nommer un chat un agneau et un ami amant de papier en damier noir sur noir sans conjuguer mari et femme , mari et mère de famille , art de garder et de donner un sens à l 'amitié entre dominant et dominé.

Donc amener deux hommes à être un couple, nouer une armada de liens sans l 'art d'être deux , comme deux complémentaires , c'est faire deux faramineux artistes sans art .

Oui, mon cher Antoni , donner deux arbres à un ami qui n 'aime que les mémoires d' arbres c 'est comme dire à ces deux gentils garçons , un agneau sans sa laine et un gentil ami muni d' une arme de pointe sont deux amants qui se tueraient dans leur nuit de noces

-Antoni

Mon cher Friedrich , non seulement tu es ardu à comprendre mais encore tu admets de mettre un coq et une poule dans le même pressoir à vins pour en tirer un œuf de cane comme si les canetons pouvaient nager dans le jus de la vigne . Alors cher Friedrich,mon art d 'être poule et coq à la fois agit comme deux œufs complémentaires de volatile avec poils mais sans les ailes des aigles du Mont Athos

-Friedrich

Ce que tu viens de démontrer a du poids dans les effarantes données du monde "du vol au dessus d' un nid de coucous" mais pas dans le texte de mon premier chapitre de Ecce Homo donnant le titre de la procréation à un unique fait , celui d' un contrepoids , apanage de muse et de mage bénis et magnifié dans le corps d' une femme.Un accommodement parfait de deux contacts ,manifestation pulpeuse , investigation d' un monumental constat de la puissance d' un maître à penser.

 

.-Antoni

Donc mon cher et puissant ami , sois parfaitement immaculé et pardonne à ma mère adorée de n 'avoir pu te connaître car même en cette année où tu étais un fringant jeune homme, la pauvre petite était dans le pays des maris de la musique arabe et seul le roi des voleurs de Bagdad aurait eu le consentement du magistral oui du roi des frères du Grand Orient.

 


31/05/2013
0 Poster un commentaire

I want my money back -Rendez moi mes sous -

 

 

- à diffuser  au max.

Signe d' avertissement à Peter de …..de la part de Luce Caggini avant de faire paraître dans la presse de Singapoure et d' ailleurs le portrait type d' un professionnel consommé de la combine à avoir dépouillé avec cynisme 
l 'artiste que je suis .
Monsieur Peter de ….. élément volatil sans scrupule ,dépourvu des quelques neurones nécessaires à faire face à son statut d'aigrefin, jouant de sa particule comme une vieille canaille qui userait d' un éventail en dentelles pour abuser de la confiance



 




20/05/2013
0 Poster un commentaire

Tweet .Tweet Tweet ! …..........Bing et Bang !

 

 

 

Merci  à ceux qui me liront  de diffuser  au max 

 

Tweet .Tweet Tweet ! …..........Bing et Bang !

 

Comment une artiste , nommée Luce Caggini , entubée par un voyou prépare son système de défense pour récupérer ses sous.

Dans le monde actuel , même les oiseaux peuvent magnifier la vie des hommes qui ont joué avec le feu .Le mobile de ma petite phrase est tonalisé par le magnifique pont d' or que
m 'adonné le Sieur Peter ..deux points ..dont le mobile a été la voracité du mariage de deux extrémités , la morgue et la musique de Rachmaninov. Par la suite les engueulades amaniteuses , ammoniaquées et enduites d e chienlit prirent le relais dans la caravane des agnnelles dont je fus , à ma connaissance, la dernière née .  Mais dans le troupeau qui suivait la marchandise il y avait un marchand d'oiseaux qui avait tellement de moineaux que même sans qu ' il en donna mémoire à ses volatiles ils eurent l 'art de répandre le nom du voleur Peter  aux quatre coins du monde et même dans la Cité de Singapoure
 

 

 

 


20/05/2013
0 Poster un commentaire

La belle, le margrave et le monarque .

Mon impression dés que j 'ai appris la résignation de benoit XVI fut une petite marque d' indifférence germanique . Benoit XVI est tout sauf un communicant à la mode hollandaise. Et la Curie est tout sauf un clan de saints en extase permanente dépourvus d 'armes sacrées dans la brise de mer du ciel.  Ce monument verbal discret , muri depuis le  Saint Siège fut de courte durée. 

Quel ne fut pas mon plaisir quand dans un latin de premier jus du plus charismatique effet je fus d' un seul coup d' un seul immergée dans ma classe de latin , quand les Femen tirèrent la gamine hors de sa version latine, et mirent le feu à ma tresse d'adolescente en rêve de devenir la plus sexy pionnière de sa génération de saintes nitouches des années soixante .

Dans la foulée on apprend que Benoit XVI est sur

 le point de manager sa nouvelle vie à l’écart du Vatican , en  murmurant à l 'oreille de Dieu méditations et  à ma grande surprise une mystérieuse concertation avec le Pape du Ciel, c'est à dire Dieu soi-même. 

Dans cette amenuisant  attitude, plus rien ne me sépare de Vatican Trois jouant à travers le monde les grandes onomatopées  de la musique des sphères , une anarchique mêlée de compteurs de prières , de manipulations et de demandes d'aides en touts genres, de mariage entre gays et gays , entre mères et pères , entre anarchistes et royalistes entre maranes et musulmans , entre amants et amantes, entre menu et gras, entre gens des montagnes et des plaines de Marseille à Marseille, entre mauvais et heureux, entre nous et vous ,même sous les tropiques . 

Venant de  cette asphyxie à nommer un amour hors-la-loi  de lignes  et de courbes,  un mérite , 

le compteur de magies  et de prières du camarade Benoit muré dans  un carcan de monarques en costumes de marins à voile se mit en marche comme le  Bon  gouvernement  de Sienne.

Dans  cette  manière de ne plus ù

Être le père géant d’ un  monde  imaginaire amant des murs et des allées  de marbre et gérant d’oracles  et  de nonnes  a  été un acte  de mort sans  être vraiment  mort .

C'est avec un grand émoi que je me suis donnée la tâche de ne plus jamais de ma vie, venir  en babouches dans les allées de la messianique voie marmoréenne de Saint- Pierre de Rome .

Mais ce fut loin de me donner le grand frisson.

L 'agenda du mois de Février me donne le frisson des marques du Temps comme la mémoire des armées de Bouddha qui amenèrent les amis du ciel en armatures et en soie depuis le commencement de la marée noire du sommet de la grande mosquée au sommet de la grande cathédrale de Reims .  Dans les mêmes années une autre annonce fut de taille , celle du grand mongol de la Chine au premier siècle After Death , Gengis Kahn dont le visage a été un sceau et une arme de combat dans la magnifique contrée de Mongolie .

Gengis été le marathonien le plus nomade du monde, animé comme un dragon par le cri des jeunes filles de sa tribu, vierges et mobiles comme lui . Ce grand penseur du continent asiatique fut le meneur de la Chine à son sommet le plus élevé , mais bénéfices et déficits sont pareils que murs et sous, ils se débinent dans le méga souffle du Temps par dispersion lumineuse.

 Mais rien ne résiste à l 'amour d' une reine de petite arabian culture qui se prit un jour les babouches dans le monde artistique de la cité des mille et une nuits du beau Peter the First .

La gamine en nattes en mal d'amour araméen , celle qui regardait la mer, pareille à un galet miroitant de soleils , disparut un jour et se réfugia en plein océan indien sans douter un seul instant que Gengis armerait sa vie d' un sceau de gloire artistique .

L 'aventureuse fit alors le serment de rester fidèle à son Gengis de Malaysie jusqu ' à la mort


26/02/2013
0 Poster un commentaire

Money , ? Vie ? Mort ? Artiste ?

 

 

 

Arturo Toscanini - Tristan und Isolde (Liebestod) - Wagner

 

 

 

 

 

Nous sommes tous monarisés dans une soupe de mensonges plus ou moins savants , mais mon goût pour l 'argent est tellement dominé par mon goût pour la célébrité que je donnerais vie et art d'être morte en vie pour jouer sur les deux tableaux , sonnant du clairon et battant du tambour pour ne pas perdre un seul mot de ma montée au ciel avec la garantie de ma conduite d'animal de concert de trompette de la Renommée .

Avec mon ami Frédéric Nietzsche , on a décidé de ne jamais réaliser le rare et généreux mariage des trois oranges tellement séduisant et tellement menteur que ni artiste ni joueur de flûte ne pourrait bénir le jeu de ses marginales conjugaisons .

Donc mon amitié pour les monarques du ciel est de connaître et reconnaître « le gai savoir » en goûtant la même douceur que le ciel singapourien .

Marier money et artiste , c'est monétiser le goût de l 'art de la magie des faux soleils sans prendre le soin de les analyser et de les marginaliser au seuil de la cité des nomades du grand désert de la Mongolie .

A ma connaissance , peu de nomades peuvent inonder les sables de leur art d'être uniquement des hommes de vent et de montagnes du ciel, sans pour autant les arpenter physiquement. Donc montagne comme mariage des trois oranges,ça génère trois oranges ondulant sur trois pieds de marmite avant de se casser le nez dans un vase clandestin, c'est être mourant et donner la main aux garçons d' ascenseur sans partager le pain et les menottes des angelots de la célébrité .

Dans cet amalgame d'anomalies du monde des jeux de nomadisation des artistes de vie sans vie et des morts sans jus , ou d'amour sans sexe , rien de plus anodin que d' être un génie ou un mourant , un philosophe ou un gars de Centre-Afrique , un donneur de sang ou un singapourien bourré de fric .

Maintenant , être immensément pauvre ou petitement riche c'est le top du top du monde des armées d'artistes de la belle mariée des trois oranges.


05/02/2013
0 Poster un commentaire

Arrêt image sur Edward Hopper

 

Après Edward Hopper. Un rien qui vous saute à la figure, ça devient un grondement assourdissant comme un tout dans le ciel des peintres!

 

Si  l 'art  de peindre est déjà  en soi  un désir de communication, c'est  aussi pour le créateur  un acte avec questions et réponses pas toujours apparentes, soumises à répétitions, un état quasi obsessionnel de l'assoiffé pour qui les couleurs parlent, interrogent autant que les lignes, les vides et les monades du troisième type, un appel  implacable de l 'insatiable dont l 'ami du ciel est le moniteur de la survie du peintre . 

- Que répondre à celui qui se  dirait athée  , on en a connu  de fameux ?

- Un  peintre est déjà sous contrat avec le ciel .

Quand le peintre est en rémission , miné par le doute et le péché d'orgueil, du coté de l ' observateur ce sont d'intarissables menées de critiques, des montagnes

 d' intrusion dans la chair de l 'artiste qui ne peut argumenter et se retrouve à

l 'état de nouveau -né. 

À ma grande surprise, je me suis même demandée si je m 'arrêtais de peindre que ferais-je ?

Eh bien, je me tournerais encore vers le moment Un du commencement de l 'art, vers la peinture magique des années de l’art boréal dont à ma  connaissance  le mot peinture était inconnue mais où la vie était là depuis des millions d'années .  

Mais en dehors  du moment Un, un moment Deux a été  amené  à son paroxysme où les artistes mènent un combat intensif contre ceux qui  pour atteindre le sommet du monde monopolisent la maudite  vente des armes, comme si un monde  de nomades  avides d e money  inventaient  monde et money  juste  comme des jeux de vie soit comme un amoncellement  de vies entassées sous l 'ardoise  des comptes bancaires  de la Buona Fortuna  du monde supérieur de la planète .

 

      Donc mes options de vanité et d'affinité  visuelle m 'ont amenée à être l 'un des millions de visiteurs  de l 'exposition consacrée à  Edward Hopper au Grand Palais .

Je parcourais comme  dans une caserne la série de ses dessins  publicitaires et

m 'attardais sur  les menaçantes  visions de sa propre vie. Ma  compréhension artistique fut que je gardais de toutes les peintures argentiques des meilleures toiles de Hopper un froid, et ce froid fut  confirmé  par les toiles de l 'exposition ; en réalité ce fut un chaud et froid car non seulement  je m 'amusais  à les  regarder mais je  me mettais à la marge du peintre, ainsi je paraphrasais  ma  chère amie Luce Caggini qui donnait du  monde artistique une vive et ardente vision monaitarisée de morale .

 

Dans ce ménage à  trois que  font le peintre, le tableau et l’observateur ,beaucoup de choses  vont arriver :1 ,le peintre est déjà parti donc le la peinture est  livrée à un

public  sans visage. 2, le  peintre a vendu  le tableau  et  celui  qui l’a acheté a  un regard amoureux valorisant l’artiste  et le tableau. 3, le tableau  est petitement muni de  trois ou quatre bons articles  de presse et  il  est  partagé  entre deux partis : être définitivement exilé  de sa mère patrie, le monde  de la magie de l’atelier vivant au martyr des réalités  de la magie  des manipulations des amnésies du Mont Tabor ou engagé dans la vie de marquise des genres de la peinture comme un éléphant dans une extra rôle d' ogre des couleurs et des  normes  de permission  de mariage entre gays et amours des mondes de la diversité des sexes .

 

Donc Edward Hopper a été ni un grand montreur de vie, ni un grand meneur d'artisterie en trois temps, mais un sacré magicien des âmes de la musique des sphères dans un milieu de vie sans vie et sans joie

 


23/01/2013
0 Poster un commentaire

Un œil de lynx sur « Summer evening 201 » -Edward Hopper

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand désir de mettre les gens et les choses en ordre , un art d'être un parfait gardien de l 'ordre du monde.  Un immense aventurier de l 'unité dans un angle de vue sans autre goût que d'être le spectateur de sa propre vie , sans en jouir et sans en goûter la joie .Mais amant du monde des artistes des USA comme Picasso fut le mondial gardien amant et artiste du 20 ème siècle 

Dans ce tableau ,nous avons un jeune homme et une jeune fille dans la lumière artificielle d' un montage de trois planches de bois dans la pureté d'une armada de petites lignes horizontales une masse de charges électriques sans chaleur, juste pour unifier les deux personnages par un étrange projecteur de photographe professionnel dans le camp d' extermination du cœur humain .

Dans le bas du tableau à droite, ce qui semble être des lumières d' une ville battent sur une autre terre .

             


10/01/2013
0 Poster un commentaire

Mort et Résurrection de l 'artiste

 

 

 

Nous sommes tous monarisés dans une soupe de mensonges plus ou moins savants , mais mon goût pour l 'argent est tellement dominé par mon goût pour la célébrité que je donnerais vie et art d'être morte en vie pour jouer sur les deux tableaux , sonnant du clairon et battant du tambour pour ne pas perdre un seul mot de ma montée au ciel avec la garantie de ma conduite d'animal de concert de trompette de la Renommée .

Avec mon ami Frédéric Nietzsche , on a décidé de ne jamais réaliser le rare et généreux mariage des trois oranges tellement séduisant et tellement menteur que ni artiste ni joueur de flûte ne pourrait bénir le jeu de ses marginales conjugaisons .

Donc mon amitié pour les monarques du ciel est de connaître et reconnaître « le gai savoir » en goûtant la même douceur que le ciel singapourien .

Marier money et artiste , c'est monétiser le goût de l 'art de la magie des faux soleils sans prendre le soin de les analyser et de les marginaliser au seuil de la cité des nomades du grand désert de la Mongolie .

A ma connaissance , peu de nomades peuvent inonder les sables de leur art d'être uniquement des hommes de vent et de montagnes du ciel, sans pour autant les arpenter physiquement. Donc montagne comme mariage des trois oranges,ça génère trois oranges ondulant sur trois pieds de marmite avant de se casser le nez dans un vase clandestin, c'est être mourant et donner la main aux garçons d' ascenseur sans partager le pain et les menottes des angelots de la célébrité .

Dans cet amalgame d'anomalies du monde des jeux de nomadisation des artistes de vie sans vie et des morts sans jus , ou d'amour sans sexe , rien de plus anodin que d' être un génie ou un mourant , un philosophe ou un gars de Centre-Afrique , un donneur de sang ou un singapourien bourré de fric .

Maintenant , être immensément pauvre ou petitement riche c'est le top du top du monde des armées d'artistes de la belle mariée des trois oranges.

 

 


08/01/2013
3 Poster un commentaire

Comme Ficantieri, un succes d' un autre ordre pour l 'artiste Luce Caggini

 

 Art, Arthr  Danto, Caggini, Singapore , Fincantieri

 

 

 

 

 

L’italien Fincantiéri   vise des chantiers  navals   singapouriens  ,  afin de mieux  résister  aux  Sud Coréens,  eh  bien justement  j’ y suis à Singapore et  pas pour  des prunes  -juste  pour  vendre ma  série de tableaux  «  From  Arabia   to  Asia »  35  illustrations signifiantes ou  j’ ai  placé  toute  mon inspiration,( fondée  sur  une idée  de  sexualité )- ,  non pas  pour m’illustrer à la façon Mr Depardieu,  dieu  merci, je suis sans un sou vaillant mais vaillante, ah  ça oui,  trying  just  to know how  heavy Im, eh  bien  je ne  pèse pas  grand chose, juste  quelques très  bonnes paroles de  très bons  amis  très riches .

Le super- hic c est  que je suis  tout sauf  une vendeuse,  et

 j’ explique  et je  me donne , et  je me fends  de  tout ce que je peux  , mais ne peux  rien  contre l’œil  formaté , et  comme  dirait  l’ami  Arthur  Danto , ou à peu prés, «  jetez  aux chiottes  l’ œil du  bon goût  »….- mais ça ne  vend  pas ,  et moi  pauvre  de moi, je  me suis  tapée  10736  KM  pour  savoir  ce que je sais  depuis  toujours: ma fille , keep   going   your own  way , its safe et  comme me disait  Lorjou , dans mon très jeune  temps : «  et maintenant  travaille »!

Et  je le pris comme une bénédiction !

 


26/12/2012
0 Poster un commentaire