"Les Billets fous de Luce Caggini"

"« Autant en emporte le vent » coté pile ou coté face , c’est selon."

 

Évidemment la savante Miss Manohla Dargis comme le veut le vent #MeToo, y est allée de tout son coeur de femme américaine libérée pour amalgamer Harvey Weinstein aux baisers- ciné des films que naïvement nous trouvions romantiques du temps où les amours étaient belles.

 

 



12/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres