"Les Billets fous de Luce Caggini"

Noel Kabyle

 

 

 

 

Pour ce jour de Noël , dans cette période chahutée où chacun se cherche la raison la plus humanitaire d'exister ,où les religions exercent leurs talents pour être au top de la magnifique pertinence d' un hit-pareade planétaire moi, j'ai trouvé ce qu'écrivait Izarar Bélaïd, plus connu sous le nom de Bélaïd At-Ali du fond de son lit d' hôpital après une vie de tribulations : un kabyle « sans grade », sans renommée tapageuse, un de ces hommes  qui comptent en n'étant qu 'eux mêmes , humbles, ouverts .

« Merci pour les deux derniers numéros de Témoignage Chrétien attendus avec impatience : j'ai fini par m'y habituer. Ce qu'on y lit est toujours plein d'une certaine bonté, d'une charité qui fait du bien. Chrétien ou non, on aime entendre dire des choses douces, indulgentes, compréhensives... surtout quand on en sent le besoin. »

Il lit aussi l'Évangile selon saint Luc et les Actes des Apôtres,

« j'ai presque peur d'y trouver une certaine justification de ma pauvre vie égoïste.. » 





25/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres