"Les Billets fous de Luce Caggini"

Pas même la Vierge,dans la Pietà de Villeneuve d’Avignon,

 



au delà de la tendresse d' une mère c'est une lettre de l 'au delà de l 'amour.

c ' est en même temps l 'enfer et le paradis que cette lettre exprime.

Les enfants d ' Ingrid Betancourt ont une mère qui est déjà un ange de lumière .elle parle depuis le Ciel.Je n 'ai pas ressenti chez les madones du moyen age, les vierges du xv siècle cette intériorité parvenue sur terre comme j 'ai vu sur le visage transcendé de Ingrid Betancourt ,ce témoignage de vie intérieure dépossédée par la barbarie des hommes ,ce reflet de mère qui regarde Dieu en face Je dis « Dieu » mais je pense que Ingrid Betancourt a vu une lumière insoutenable.

Comme si aucune religion n 'avait cours,en fait , aucune religion n 'a cours dans ces conditions de misère .L enfer s'est déplacé.

Une pieta que ni Michelangelo, ni personne n 'avait jamais contemplé, jamais sculpté ,jamais peinte.

Pas même la Vierge,dans la Pietà de Villeneuve d’Avignon,

Ceux ou celles qui ont eu la douloureuse épreuve de perdre un enfant savent que les enfants

de Ingrid Betancourt ont reçu un message de l 'autre coté du monde.





02/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres