"Les billets fous de Luce Caggini"

Sauvegarder la façade ,saboter l ‘ histoire de la France, c’est ce que la ministre Albanel ,la laisse au cou , nous réserve .

http://http://www.lemonde.fr/culture/article/2008/12/24/m-delanoe-refuse-la-renovation-de-l-hotel-lambert_1134799_3246.html#ens_id=1133197

http://tf1.lci.fr/infos/podcast/invite_barbier/0,,3711054,00-christine-albanel-est-invitee-christophe-barbier-.html

M. Delanoë refuse la rénovation de l'hôtel Lambert

 

L'hôtel Lambert, construit par Louis Le Vau entre 1639 et 1644, architecte du

Grand Siècle qui a bâti Vaux-le-Vicomte et agrandi Versailles, est un des plus beaux de Paris avec sa position en proue à la pointe de l'île Saint-Louis.

La famille de l'émir du Qatar, qui a racheté l'hôtel 80 millions d'euros en juillet 2007 au baron

Guy de Rothschild, envisage des travaux d'ampleur : quatre ascenseurs, des dizaines de chambres avec salles de bains, des menuiseries neuves, la création d'un parking sous le jardin et la cour, etc

 

Cette lettre de M. Delanoë ayant été rendue publique, la polémique entre l'État, plutôt favorable au projet, pour des raisons diplomatiques vis-à-vis du Qatar, et les opposants à la rénovation, les milieux du patrimoine où l'émoi est vif (Le Monde du 20 décembre), s'est amplifiée. Dans une déclaration à l'AFP, Christine Albanel "dénonce les arrière-pensées politiques de Bertrand Delanoë, qui laissent une impression pénible et déplaisante". "L'État a pris toutes ses responsabilités pour surveiller les conditions de restauration", ajoute-t-elle. Le maire précise "qu'il s'agit d'une véritable menace sur un joyau du patrimoine parisien, le seul hôtel particulier de la fin du règne de Louis XIII qui nous soit parvenu pratiquement intact".

 

La famille de l'émir du Qatar et madame Albanel font cause commune

Nous avons tout lieu de penser que la Ministre de la culture est davantage investie à servir le pouvoir , son ambitieux président avec " son ambitieuse réforme culturelle structurante ", " " son désir de savoir si on plait au public " qui est une façon de se payer notre tête ,en valsant avec les milliards d' une façon obscène, ceci sans imaginer que la partie de la population française qui vit sous le seuil de pauvreté, entend éberluée, les micros retentir d'échos milliardesques que de respecter ce qui reste à respecter :

L ' imagination , le pouvoir de voir à travers les vieilles pierres, ce qui a appartenu au patrimoine français.

Je pense à cette espèce qui constitue la plus grande partie des français, qui se foutent éperdument et à juste titre de la famille du Quatar.

Cela commence à faire une somme de frustrations pas très bien digérées . Quand on n 'a pas de sous, qu ' on est déjà bien content de ne pas avoir froid, de ne pas avoir faim,d' aimer la littérature, ,on voudrait ne pas se sentir éjecter comme une poussière par le pouvoir de la médiocrité intellectuelle et son acolyte en laisse .

 



25/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres