"Les billets fous de Luce Caggini"

Jackson Pollock surnommé Jack the Dripper,

 

 

 

<

Combien de temps m 'aura-t-il fallu pour "  voir" l ' œoeuvre de Pollock, ?

 

Ce qui peut-être apparaît comme une confusion de trait est une illusion.
Jackson Pollock est parti , il y a 51 ans , le 11 août 1956.
Je vois " Pollock tourner autour de sa toile posée à même le sol,
il s'y noie.
Est-ce son art qui l ' imbibe ?
il en est à se débattre pour en émerger
comme il s'est battu contre l ' alcool,
comme dans la ferraille de sa voiture ?-
Ou bien est-ce lui qui dompte sa toile ?
Il a le geste, on pourrait  dire nerveux,
à bien observer, je dirai précis, sur, rapide,
à peine le temps de jeter son mégot,
le dos courbé ;il faut faire vite,
son temps est compté,
sa voix vient de son monde déjà achevé ;
Je ressens son œoeuvre comme un bloc immatériel.
Paradoxe ou logique

I can control the flow of the paint," Pollock contended.

"There is no accident."

IL se comparait aux Indiens qui dessinaient sur le sable
"Having the canvas on the floor I feel nearer, more a part of the painting.
This way I can walk around it, work from all four sides
and be in the painting, similar to the Indian sand painters of the West.
" Jackson Pollock


02/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres