une Chrétienne née sur la terre arabe.

une Chrétienne   née  sur  la  terre  arabe.

Rêve au dessus de l ‘Atlantique

Rêve au dessus de l ‘Atlantique

 

 

ll y en a dont la vie a été bouleversée par un livre

-Moi, ma vie s’est déroulée à l ‘envers ,

-à l ‘envers de quoi?

 

-Je suis au bout ...et me revoilà sur les starting-blocks

-Tu vas courir en ligne droite ?Une vie droite , ça ne veut rien dire , une vie , ce n ‘est pas une géométrie

-Oui c’est une géométrie tu pars d’ un point et t u arrives à un autre point par sur série de points qui ne passent pas tous par le même axe

- Ce n’est plus de la géométrie, c’est de la broderie

-C’est du délire , j ‘ai bu ma vie ,je l’ai nourri comme une fièvre intermittente grisante et apaisante.

- Tu as bu?

-Non je n ‘ai pas bu , je suis née avec l ‘ivresse en moi, toutes les ivresses , j’ai chevauché la fantaisie succombé à la magie du verbe, ça peut égarer, j’ai roulé je me suis retrouvée broyée

-Tu parles comme si tu était une pierre

-Je suis une pierre en miettes , j’ occupe mes miettes pour le mieux avec la magnifique inconscience des pierres.

-On dirait que tu n ‘as  parlé qu’à des pierres.

 

 

 

 

 Justement Clarisse et Xavier sont assis sur un petit mur d e pierre , en surplomb de la vallée.

Là, ils voient tout ce que la nature peut leur offrir de sérénité.

Des vaches blanches dans l ‘herbe verte .

L ‘air  si pur leur avait vidé la tête .

 

 

 

 

 

 

 


29/05/2011
0 Poster un commentaire

Rachmaninov mène Nietzsche par le bout du nez

 

 

Rachmaninov mène Nietzsche par le bout du nez


 « De la béatitude malgré soi »

Même le ciel est ma terre quand je lui parle de toi


Le regard de la mère est le regard du fameux vase du tonneau

des Danaïdes , regard des vertus et des romances perdues et

retrouvées , sans fins et en renaissance constante, artistique et

femelle , soumise et révoltée , médiatisée ou non , murée ou

nichée au plus creux d’ un vase de la mer .


Après la mort c’est encore l a terre


 

http://www.youtube.com/watch?v=6cFFzoTbNiA&feature=player_embedded


15/01/2011
0 Poster un commentaire

Non aux serpents qui sifflent sur la toile

Non aux serpents qui sifflent sur la toile

Non à la savante haine

Oui aux gogos de l 'apaisement




Hier soir, il y eut chez Fréderic Taddéi , une fois de plus des prises de bec alimentées par le film de Rachid Bouchareb "Hors-la-Loi "

Historien, non historien , documentaire , fiction, guerre d'Algérie etc....

 journaliste d'investigation ,


Je lis à droite et à gauche que chacun remet le sujet sur les plateaux d' une justice à exécuter , comme on trancherait une tête, comme on assène la vérité faite une , égrenant sur le cordon du chapelet des perles acidifiées par une obsession: la rancune :

les Chrétiens,les Arabes , les sanguinaires, les agneaux , les moines de Tibhirine ,les enquêtes, les monstres , pour en arriver à l 'Islam , le grand danger de la France ,

( alors que j 'ai vécu toute ma jeunesse, entourée de mosquées,

d'églises,de temples protestants , de synagogues )

le Djihad , les bons et les mauvais Arabes, les digressions philo-patho-meditato exprimées avec une violence qui s' apparente à la haine , comme ces travestis ( Patronyme voilé )dont le masque souriant traduit pour qui sait flairer ,la zone obscure qui les habite.


Oui, j'aurai de toute mon âme de pied- noir souhaiter vivre ma vie entière ,non en exilée en France mais chez moi, à Oran .

Je ne veux qu'émane de moi que le goût de l 'apaisement.


Monnaie d' échange au mal qui court, vision de partage ,le chemin du réalisateur Xavier Beauvois, le merveilleux sujet du film qui a obtenu  la plus haute récompense après la Palme d'Or: Des hommes  et  des dieux"

Cette vie  était déjà donnée à Dieu et à  ce pays "


"Ces hommes étaient des aventuriers, des artistes de l'amour, des gens qui vont jusqu'au bout des choses, de leur pensée, avec une foi, une rigueur... :



26/05/2010
2 Poster un commentaire

Confession du Printemps cagoulé des poltrons de la toile

Printemps 2010,

Un blog est assez souvent une confession à visage couvert, un "sans papiers" courageux, sans signature ,sous pseudo,

C'est surtout un compromis entre paraitre et être sans se montrer à nu.

Mais, voilà, ils se dévoilent comme vers de terre , ils s'agitent , c'est là pour eux le purgatoire , car ils veulent entrer dans la légende en bloquant les ouvertures .Seraient-ce des haineux, sillonnant les murailles méandreuses des zones obscures?Transportant leur pouvoir de destruction , pontifiants, savants, citant les textes grecs, éructant leur pseudo littérature tout en croyant écrire ?confondant critique littéraire et crachoirs à virus?


ÇA , c'est quand on a la chance de ne pas tomber sur des mots orduriers que l'encapuchonné se permet .

He bien! tout cela ne sert de rien car, au détours d' une virée sur le net ou sur une feuille de chou, le voila avec ses yeux glauques, sa face enfarinée et clac ! foutu, le tchador.


Les autres bloggers , ceux qui ont un nom affiché, ont droit à notre respect ;o n jettera les autres orties , symboliquement parlant , bien sur .


28/04/2010
1 Poster un commentaire

Nabokov-Assouline-un jardin extraordinaire -

Généralement , on est incité à parler de l 'auteur que P..Assouline met en scène, mais cet article est un jardin extraordinaire dans la mortifère artificielle ressuscitation des auteurs morts ou oubliés que l ' on peut lire un peu partout dans le gigantesque arrondissement des lettres du troisième type de romanciers aussi savants qu 'ennuyeux.

Pierre Assouline est un passeur du monde des Lettres ,généreusement armé du savoir et de la matière pour être vivant et porteur de la bonne nouvelle .

Dans un élan de modestie partagé entre la réaction d' écrire et le pitoyable trouée de la page blanche,je me dis que le meilleur moyen du lecteur de P.Assouline est de modérer l 'ankylose de la panne sèche, de s'activer sur son prie-Dieu avec emballement et tempérance avant d e se livrer en toute simplicité à ce menuet des jeux de la littérature .


25/04/2010
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser