"Les billets fous de Luce Caggini"

Jamais je ne me suis sentie aussi proches de mes frères arabes .

 

Trop bouleversée ce soir par l 'émission consacrée aux " pieds –noirs " pour parler d' autre chose. les femmes ont parlé comme seules savent le faire les femmes de chez nous. elle n ' ont pas eu besoin de passer par les écoles de journalisme du " savoir s'écouter ". pas de bouches tordues, pas de sourires écornés ;

Les mots vrais,simples qui frappent au cœur. J'étais fière d' entendre notre histoire par des hommes de courage, cravates aux vestiaires, regards clairs.. Rien des encartonnés habituels du petit écran. Ce soir à Culan où je suis, France , tu t'es tirée dans la poubelle. au fond des déchets: un détritus nommé Messmer.

 

 

 



01/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres