"Les billets fous de Luce Caggini"

Le Paris de Villani : Rahat loukoum à tous les étages et chéchias à volonté

 

 

 

 

« Une ville douce pour retrouver le pouvoir de vivre ».

 

Ce qui laisse songeur  quand on sait que Cedric Villani a pesé de

 

tous ses  somptueux  neurones pour que Maurice Audin le traitre

 

à son pays ,engagé dans le FLN en Algérie soit honoré par

 

Macron l' Indécent  qui s'est déplacé  pour dénoncer  nos pères

 

comme  tueurs devant un Boutef dans la jujube .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



08/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres