"Les billets fous de Luce Caggini"

Le rêve d’ un enfant du siècle inondé de tos les soleils .

 

 

 



.





Même au ciel bonheur et sexe sont amour de la vie et les amants mènent la sarabande .

 

-Je n 'ai connu la joie que dominé par un amour dont jamais sur terre j 'aurai même osé penser.

Ma mère comme la vierge Marie imitait son art d' être joyeuse en rêvant du prince charmant oranais amoureux d' une nomade musicienne , romanesque compagne d' un monarque de la montagne de Berbérie.

Inondé de son rêve je me nourrissais avantageusement de sonnets musicaux poétiques inoubliables admirables dans ma vie intra utérine .

Marqué par ma joie de danser  un temps cadencé mené par le roi du tango, muet d'admiration pour  la muse du rêve d'un soir, puis surpris de l'innocence flambée de son amour pour la belle fiancée prenant un pauvre jeune homme pour le roi des Belges, finalement angoissé par le souci inqualifiable du développement divertissant de l 'artiste camouflée sous la détestable aptitude de nomade , il annonça à sa belle qu 'elle était pauvre et vieille ..

Unis et désunis par un rêve , deux amoureux de la même version avec la même compétence de ne voir que amour là où il n 'y avait que sexe furent ainsi noués et dénoués .

  Même au ciel bonheur et sexe sont amour de la vie étrangers au point de n 'avoir pas su magnifier le joli mot de Amour .

Mon choix d’être à la fois heureux et immensément courageux ne fut que montrer au grand jour et au monde que même en étant marginal et inondé de vie rêvée par la conduite bénie de ma courageuse mère , on ne peut jamais faire le bonheur de son père et de sa mère .

Je nommais la conduite de nomade le plus beau titre que Dieu pouvait décerner à une amoureuse de la terre . Ainsi dans mon amitié avec Leonardo, deux marginaux, connu et inconnu donnent à ma mère chérie une idée de mettre mon amour de fils immolé sous la conduite d' une société immonde avec l 'homosexualité des jeunes gens du 21 eme siècle, en butte aux menées des molosses du monde malade de la peste mourant de mort centenaire avec la bénédiction du pape François .

Un art d' inonder ma mère, artiste innocente animée d'une arme de choc : son amour infini pour la l'agneau lumineux, son fils adoré et aimé de Leonardo de Vinci le Maître de la Vierge Marie Immaculée de l 'art du rêve.



03/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres