"Les Billets fous de Luce Caggini"

Le sacre d'un grand artiste au Grand Palais - Boltansky ou l 'art d es pendouilles

 

 

Comment définissez-vous votre travail ?
C. Boltanski. - Je dirais que mon activité consiste à poser des questions par l'intermédiaire de moyens visuels ou par des sensations. Il existe deux types d'art : celui qui parle de l'art lui-même, de son fonctionnement. Et il y a celui qui parle de la vie. Moi, je suis de ce côté-là.

 

Parce que je suis une vaniteuse du mot Art , dansant et caracolant avec les mots et les formes, engagée dans un art inadapté de sang mêlé du coeur et de l'' âme .

Je ne vois dans les montage de carcasses de bougies de Monsieur Boltansky, que médiocres réalisations sans autre intérêt que celui de vénérer les murs et les innombrables vertus du mot : faillite , pirate dans l 'art de ne rien avoir à dire . Du vent dans les mots.

 

Il suffirait donc de se montrer dans un magasin de hardes , étendues en panneaux ou en tas pour être un artiste ?

Maniabilité des mots qui deviennent des atouts rachitiques pour un personnage en panne de magie créative.

Muette devant ces chiffonneries . Des couleurs égarées dans un non -happening parisien.

 

 

Dans le grand art des Pendouilles, Boltansky est un grand  de la société actuelle .

,



19/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres