"Les Billets fous de Luce Caggini"

Le Tao du voyage -ou comment ne pas arriver au ciel en touriste

 

 

 

 

Le Tao du voyage -ou comment ne pas arriver au ciel en touriste

 

 

 

 

 

- « Où » ? Larousse dit : Interrogation sur le lieu et la direction. Mais ce n ‘est qu ‘un guide pour les musées.

J’avais atteint une saturation, un trop plein, un gonflement de mes viscères , un engorgement oui, c’est ça un engorgement de vides d’ informations infâmes angoissantes ,vécues .

Bestialités, cruautés sous le voile dévoilées, coups de feu, ruades , écroulement des belles images de la vie simple remplacées par les faces grimaçantes de la trahison de la bestialité, des bébés en réclame dans les supermarchés de la vie.,.des croix pillées des étoiles brûlées des cris de détresse des ronflements des monstres enrubannés.

Il fallait que ça change , peut être pour suivre le coté instable de ma nature mais aussi parce que je souffrais .

Enfin j’ai vomi .

Enfin une petite mort me délivrait et je me délestais , je me désossais pour me vêtir « de broderie de soleil luisant clair et beau » .

Je retrouvai les chroniques de Pierre Assouline , l ‘étourdissant auteur que j’avais rencontré au Lutetia lors de la présentation du « Livre de Job ».

Une photo de Claude Levy Strauss m’apporta sinon un apaisement du moins un refuge ; un vieux monsieur de cent ans , un homme encore étonné, un soupçon d’ interrogation dans le regard ,un oiseau posé sur l’ épaule peut être le hasard d’ un clic, un objectif voleur qui survole de l’ œil en un temps infime son aventureuse vie ?

Un rêve ancien me revint en mémoire : une sphère volumineuse descendait je ne sais d’ où lentement silencieusement sur moi ,prenait place dans mon ventre, mollement sans douleur et je devenais une fleur une rivière un arbre ...

 

 

 



03/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres