"Les billets fous de Luce Caggini"

"Nicolas de Staël, peindre des cathédrales "

vhttp://salon-litteraire.com/fr/peinture/review/1938797-nicolas-de-stael-peindre-des-cathedralesnicholas   de stael.jpg

 

 

"« Le Maroc a été l’embrasement de sa vision » note sa fille Anne. De ces paysages méditerranéens qu’il aime et lui offre leur chaleur et leur âpreté, il retranscrit les architectures immenses et solides. Les tons purs posés en blocs s’unissent sur la toile comme là-bas à l’horizon. Avec lui la réalité apparaît présente et absente, transformée, sublimée. « Pour moi l’instinct est de perfection inconsciente et mes tableaux vivent d’imperfection consciente ». Autre ton, en 1952, il peint deux œuvres bien connues, Parc des Princes et Footballeurs, qui jouent sur les bleus et les rouges, accusent la vitalité et l’adresse, traduisent l’ambiance sportive."

 



03/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres