"Les Billets fous de Luce Caggini"

Une image appartient à son miroir le temps d'un regard

 Une image appartient à son miroir le temps d'un regard

Illustration de L.Caggini

Une image appartient à son miroir le temps d'un regard

Une peinture vit par l’amitié, en se

dilatant et en se

ranimant dans les yeux

de l’observateur sensible.

Elle meurt

pareillement.

Par conséquent, c’est un acte dur et

risqué

que de l’envoyer de par le

monde, nue , exposée à la cruauté

de

l‘impotent, aux yeux du vulgaire

 

 



02/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres