une Chrétienne née sur la terre arabe.

une Chrétienne   née  sur  la  terre  arabe.

2009


L'éditorial de JEAN DANIEL ,La folie des hommes

Mon éditorial du premier jours de la fin de mes ennuis désargentés de la vie d' artiste


L'éditorial de JEAN DANIEL



La folie des hommes



http://jean-daniel.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/12/22/la-folie-des-hommes.html


JEAN DANIEL est un écrivain dans la tradition

particulièrement musclée des incroyants mais aussi

de c eux qui ne minimisent pas le Dieu des croyants

juifs , arabes ou chrétiens .


si « son rude gaillard de père a emporté Dieu avec lui dans sa tombe. » , what about tous les autres qui ont eu un père incroyant ou pas d e père du tout( pensez aux bébés - éprouvette )?



Mais c'est un fait que je n'ai jamais cessé d'être mécréant depuis que mon rude gaillard de père a emporté Dieu avec lui dans sa tombe. 


Permettez moi de penser que Dieu est peut -être un astre d e nature magique qui est de façon cataclysmique harassé par les doléances des inénarrables histoires des peuples , des vanités et des vulnérabilités des humains sans défenses menés par la magie de l ' illusion par leur manque de maturité.


Marie était juive et murie par un périlleux mariage de femme sans faramineux pouvoir de confort .Jésus a été le Dieu de sa vie,mais , elle n 'a été manipulée par aucune autre confusion intellectuelle que sa propre imagination.

Ma condition de mère éprouvée par le malheur de même charge émotive que celle de Marie , me donne à penser que la puissance de Dieu est dans la tête de chacun.

Même si le Dieu des Juifs, le Dieu des Arabes vivent réunis dans le c iel d e la même magie, jeunes et vieux meurent de la même façon.


Magie et Vie sont parties menées de la même véritable condition dans un parcours regardé par la totalité de l ' humanité comme un état de mue menée sans retour possible .




Albert Camus. Dans son désormais fameux discours de Suède, il a ciselé les phrases suivantes : 


« Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu'elle ne le fera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. Héritière d'une histoire corrompue où se mêlent les révolutions déchues, les techniques devenues folles, les dieux morts et les idéologies exténuées, où de médiocres pouvoirs peuvent aujourd'hui tout détruire mais ne peuvent plus convaincre, où l'intelligence s'est abaissée jusqu'à se faire la servante de la haine et de l'oppression, cette génération a dû, en elle-même et autour d'elle, restaurer à partir de cette seule négation un peu de ce qui fait la dignité de vivre et de mourir devant un monde de désintégration (…). »


Camus a été le maitre des mots dans un temps réaliste oû le monde avait encore peur de Dieu , par obéissance et par tradition. Il était d e ceux qui avait été jeune étudiant , la meilleure part du combat contre la manifestation des riches menant la guerre aux pauvres .

Aujourd'hui ' hui, le monde dans son petit coin de paradis est mené en généralités de la pensée unique .

Pénible et non moins menée de la même façon, l a marée des mondes en marche ne se manifeste que dans la violence . Donc le discours de B.Obama est un discours de puissante et magistrale onde de choc sans le moindre ordre de guerre .

Puisse - il être entendu par la communauté particulièrement privilégiée des pays européens.

Camus a été le révélateur d e la réalité des mots pareils à ceux de Obama ,dans sa déclaration à Stockholm .Nous en parlerons dans un autre article .





30/12/2009
0 Poster un commentaire

Enquêter sur l 'Élysée ?

Enquêter sur l 'Élysée ?



http://www.mediapart.fr/club/blog/paul-allies/121109/enqueter-sur-l-elysee#comments

Cher Paul Allies,


Surtout pas de coup d'État ! OK,

Irresponsabilité ,notion essentielle en droit constitutionnel OK!

Pas d'évocation désobligeantes sur le personnage Sarkozy ,OK!


Accordez tout de même à l 'artiste la vertu de son intuition , à se sentir mal quand elle voit se dessiner sur son écran le personnage en question, mal dans un état proche de la nausée .

Encore plus mal à l 'arrivée d' une pléiade d' instruments de haut vol,dans l 'entourage de ce lui qui donne le ton .

Alors bienvenue enquête , sur ces millions d' euros déversés sur le compte de quelques uns , sur l'épaisseur des murs de protection du personnage en question,et tout ce qu ' il trimballe avec lui .


14/11/2009
0 Poster un commentaire

adiós Mama

    adiós Mama



    Voilà je suis bien parce que je viens d e m ' enfiler 3 verres de vin blanc

    Après avoir passé une heure et demi avec ma mère dans sa maison de retraite .

    Nous avons écouté ensemble ou plutôt j 'ai mis sur en marche une Fantasiestücke de Schumann .

    je lui tiens la main , pauvre main sans chair , des os ,et un serrement un peu plus appuyé dans les passages si fluides du morceau où je pleure en regardant son visage éteint .

    Ses yeux avaient avaient été si brillants si grands, aujourd'hui h ui ,ternes enfoncés dans un teint de terre .

    Sa tête va et vient :

    -« on ne comprend pas la vie quand on meurt »

    Maman je t 'ai méconnue et pourtant combien de fois t 'ai-je opposé ma suffisante compréhension de choses avec insolence et arrogance ?

    Maman!

    -« Tu sera soulagée quand je ne serai plus là »


    Dans son pauvre et faible discours il y a l 'alternative de la maitrise mentale et de quelque chose qui dérape .

    elle me parle d' une femme décédée depuis belle lurette qui aurait eu une fille qui...

    je ne peux faire autrement que de sangloter ;

    • Tu m m'aimes tant?

    • Oui maman chérie

    • j'avais mis en marche ce cd de Schumann , un morceau qu 'elle a eu dans les doigts si longtemps ;

    • je ne peux pas rester plus longtemps , je sors ravagée par la tristesse ;

    • Seule dans la solitude : ce n'est jamais aussi vrai que dans les moments qui précèdent le départ d' une mère

  • On n'admire jamais assez. Pour rien, ou presque. Car rien ne vaut l'admiration gratuite, que l'on n'ose dire désintéressée tant elle manifeste parfois de gratitude.

    « Lorsque l'hommage dit l'essentiel, et qu'on ne se sent pas d'ajouter des mots aux mots, on s'en tient là. « 

    • Philippe comment appelles- tu cette association , cette suite ?

    • - un égarement dans la douleur ;

    • Pourquoi suis-je si proche de ces trois textes ? Compassion avec ceux qui souffrent, au moment oû je me sens isolée?

    • Oui, tu es la plus fragile des deux.



10/08/2009
3 Poster un commentaire

Privilégier l 'esprit ou la matière? c'est ce que disait mon père ...

http://bibliobs.nouvelobs.com/20090527/12760/nedim-gursel-je-respecte-les-differentes-confessions


http://bibliobs.nouvelobs.com/20090527/12760/nedim-gursel-je-respecte-les-differentes-confessions


Il ne s 'agit pas d 'être un prix Nobel ou un « grand artiste «  et on peut bien se demander quelle est la différence entre un artiste et un grand artiste, ( voir toute une salle commise d' office se lever pour applaudir un parachuté de la scène , pour rigoler doucement ou regarder une exposition de Jeff Koons officialisée pour être dérouté de l ' univers « sacré de l 'Art  ») pour soutenir Nedim Gürsel, risquant un an de prison pour avoir pris l'avènement de l'islam comme sujet de roman. Accusé d'avoir «dénigré les valeurs religieuses d'une partie de la population» dans son dernier roman, «Les Filles d'Allah», où il raconte la naissance de l'islam.

 

Connus ou inconnus,pour la sauvegarde d' une éthique, pour la culture, quelle soit française, ou pas, pour que les enfants de la république française, cette fois-ci ne deviennent pas les enfants de la médiocrité ambiante, façon Francis Lalanne ou sinistre Doc Gyneco .Comme le dit si bien l 'écrivain Pierre Jourde :

« Il faut vivre avec son temps, il faut être absolument moderne. Nous ne sommes plus à l'époque de Malraux ministre de de Gaulle, de Mitterrand » "

Non! nous   , nous  sommes sous  la férule d' une  culture "bling bling" irriguée  de  bibis qui  détrônent la reine  d' Angleterre , m^^me  si personne n 'a  jamais  pensé  voir  un  nu de la reine  du royaume uni  de  prés  ou  de loin,  des charlots  officiels de la génération  des  "m 'as-tu- vu" accrédités, de la faveur  du  langage  modéré!

Il faut faite  "popu"  dans les palais officiels, il faut recevoir les  "bonnes  femmes"  sans  façons, juste  avant de  parler  à un ambassadeur  de passage,  rien  n ' y  manque!

Allez! on se tape dans le dos!marque   de fabrique  oblige.

 



 





03/06/2009
0 Poster un commentaire

Résurrection , paques, Frédéric Lenoir, agent de liaison del a parole du Christ



http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1132




Par tentation personne ne croit que la résurrection est possible . Partant de ce point le Christ est un magicien de premier ordre. Pourtant 2000 ans ont transmis ce message de méga réalité spirituelle .Quelle a été la condition de cette magistrale prodigieuse vision de la première heure ?
 Comment la magie a-t-elle opéré?
Le premier parcours du Christ a été la rencontre avec le soldat romain. Celui - ci ne le reconnaît pas , mais l 'avait -il déjà vu?
Le deuxième état de rencontre est une Marie de son entourage ,mais elle ne le reconnaît pas ;
la troisième est sa mère avec qui il est magiquement, viscéralement lié par delà le méga rêve du monde des archanges ,c'est un magistral monde de la pensée du mot virant du concept voir et penser et incorporant matière et anti-matière .
Génie de ce lien de mère et de fils venant de ce monde venant des initiés de la source : mue en image et véritable intuition d e l'humanité variant d' une civilisation à l 'autre .
Même les autres apôtres et disciples compris réagiront en chaine , conditionnés par le phénomène de caractère collectif.



Dans l 'émission de Yves Calvi
« si jésus revenait  »
Frédéric Lenoir
est une agent de liaison du Christ .en effet c'est lui qui reprend la parole du christ : « Jésus a des violentes colères contre les grands prêtres , les scribes, les docteurs de la loi, qui sont dans un dogmatisme figé . IL appliquent à la lettre la loi et du coup ,ils ont perdu l 'esprit de la parole du Christ pour n 'en garder que la lettre . L 'esprit de cette parole c'est l 'amour . Je ne suis pas venir abolir la loi mais l 'accomplir . Il ne condamne pas la loi c'est une étoile un phare une boussole qui indique lune direction mai la manière dont elle doit s' appliquer doit être adaptée a chaque pas particulier  »

13/04/2009
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser